ESPACE PRESSE

Association des Ecrivains catholiques de langue française

QUELLE EST CETTE ASSOCIATION ?

  • Comme son nom l’indique, c’est une association d’écrivains de langue française et de religion catholique, liés par la même fidélité à l'Eglise et au Saint-Père. Les sujets abordés par ses adhérents sont variés : religion, histoire, économie, médecine, philosophie, poésie, romans, bandes dessinées....
  • Elle n’est pas réservée aux seuls Français, mais à ceux qui écrivent dans notre langue, si bien que des étrangers peuvent en faire partie.
  • Cette association est ancienne puisqu’elle a été créée en 1886. Au fil du temps, d’illustres écrivains comme Paul Claudel, François Mauriac, Daniel Rops, Michel de Saint Pierre, André Frossard, en ont fait partie.

 

QUELLES SONT SES ACTIVITÉS ?

  • Elle organise des conférences sur des sujets variés, cinq par an, dont les intervenants sont des membres de l'Association.
  • Elle anime le Salon qui se tient chaque année le premier samedi de décembre dans la mairie du VIe à Paris (une vente-dédicace) où plus d'une soixantaine d'adhérents signent leurs ouvrages.
  • Au printemps, elle attribue le Grand Prix catholique de littérature qui couronne chaque année un auteur. On peut citer pour les dernières distinctions Fabrice Hadjadj, Charles Le Quintrec, Philippe Sellier, Dominique Ponnau, Claude-Henri Rocquet, Claire Daudin, et cette année Eugène Green pour La Communauté universelle (Gallimard, 2011).

 

S'AFFIRMER ÉCRIVAIN CATHOLIQUE DE LANGUE FRANCAISE

  • C'est accepter de se déclarer catholique, en toute fidélité à l'enseignement de l'Eglise dans son intégralité et au Saint Père.
  • C'est assumer la cohérence entre ses convictions et ses écrits.
  • C'est accepter d'agir ensemble à travers l'Association, en raison d’une foi commune, sur des questions essentielles.
  • C'est marquer son attachement à la culture française dans son appartenance à ses racines chrétiennes et à ses sources gréco-latines.

LE GRAND PRIX CATHOLIQUE DE LITTÉRATURE 2015

 

L’Association des Écrivains Catholiques qui attribue ce Grand Prix Catholique de Littérature est ancienne puisque son origine remonte à 1886 ; elle a été créée sous l’impulsion notamment d’Albert de Mun et de Maurice Maignen. Paul Claudel et François Mauriac en ont fait partie. René Bazin l’a présidée autrefois et Maurice Schumann plus récemment. Le Grand Prix Catholique de Littérature a lui été institué  en 1946 ; c’est Daniel Rops qui lui a donné son nom quelques années plus tard. Parmi les lauréats, on peut citer Raïssa Maritain, Pierre-Henri Simon, le Père de Lubac, André Frossard, Patrice de La Tour du Pin, le Père Armogathe,  Xavier Emmanuelli, et parmi les  dernières années Jean Dutourd, Fabrice Hadjaj, Charles Le Quintrec  Philippe Sellier, Dominique Ponnau, Claude-Henri Rocquet, Claire Daudin, Alain Besançon, Eugène Green, Didier Rance  et, l’an dernier,  François Taillandier.